Les parcs à thème, des super-destinations

France Culture 24/05/2017 première partie

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

France Culture 24/05/2017 deuxième partie

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 18.06.2017

La France est un pays important au niveau des parcs à thèmes dans le paysage européen, puisque leur fréquentation ne cesse d’augmenter.

DisneyLand à lui seul regroupe la moitié du chiffre d’affaire des parcs à thèmes dans l’Hexagone. Même si le bilan économique d’EuroDisney laisse dubitatif du point de vue des actionnaires, selon les citoyens français, DisneyLand est une bonne affaire. Plus de 63 milliards d’euros de valeur ajoutée depuis sa création, 50 000 emplois créés, mais aussi de grandes retombées économiques et touristiques pour le bassin francilien.

Outre ce mastodonte, les parcs à thèmes français attirent de plus en plus, en jouant sur la dimension de l’identité nationale et de l’émotion. Ils jouissent d’une grande créativité et d’un savoir-faire exceptionnel, avec notamment le Futuroscope, parc de l’image et du futur ainsi que le Puy du Fou, un parc quasi-unique dans le monde. En plus des simples manèges, la France créée, invente et propose des attractions technologiques mais aussi du spectacle vivant. 

L’économie des parcs à thèmes est complexe : les investissements sont énormes et reposent sur la fidélisation de la clientèle, la part de rêve que les parcs offrent aux visiteurs mais aussi sur le constant renouvellement des attractions. 

Le Puy du Fou l’a bien compris : ouvert en 1978, il attire plus de 2 millions de visiteurs chaque année. A partir de faits historiques, le parc créé un spectacle vivant basé notamment sur une grande maitrise d’artisanat, de fauconnerie et de dressage de chevaux. Les bénéfices du Puy du Fou sont continuellement réinvestis pour que le parc n’ait de cesse de se renouveler : il constitue un véritable modèle pour des pays tels que l’Espagne qui souhaitent également construire des parcs basés sur l’identité nationale.

Cette question d’identité nationale est un véritable enjeu des parcs à thèmes aujourd’hui. Si la Chine et les Etats-Unis se livrent une bataille acharnée pour avoir le plus grand nombre de parcs d’attractions, c’est parce que ces derniers expriment la culture nationale et permettent de glorifier l’identité du pays. En développant de nombreux parcs à thèmes sur son territoire, la Chine souhaite donc contrer l’influence de DisneyLand. Il en est de même pour le Patriot Park, ouvert depuis 2015 en Russie, dans lequel les reconstitutions de célèbres batailles viennent glorifier la puissance russe.

Notre actualité

voir tout >>>