Coronavirus : Pas de vacances à l’horizon ?

Publié le 15.04.2020

Il n’y aura pas de vacances de Pâques et peut-être pas de vacances d’été. Le tourisme est l’un des secteurs les plus impactés par la crise sanitaire.

« Pour ce mois d’avril, le tourisme hexagonal sera de niveau zéro. Le mois de mai est fortement compromis. La sortie de crise, le déconfinement, et les règles qui seront appliquées pour l’ouverture des hébergements touristiques aujourd’hui sont inconnues. Ce que l’on sait déjà, c’est qu’il y aura une très faible fréquentation de la clientèle étrangère, pour ne pas dire une quasi-absence. Cette clientèle étrangère représente 17 millions de personnes qui étaient venues l’été dernier en France. Les compagnies aériennes prévoient la moitié du trafic uniquement dans 5 mois. Il sera donc très compliqué pour les clientèles françaises de partir à l’étranger, notamment les 9 millions qui étaient parti l’an passé. Cette clientèle française pourra compenser en partie la non-venue des clientèles étrangères mais c’est 2 fois moins de volume. 

 

Seules questions réelles que se posent les acteurs du tourisme : A quel moment vont-ils pouvoir ouvrir ? Dans quelles conditions ? Quelles seront les règles applicables ? Car le souci premier des acteurs du tourisme est la santé et la sécurité des vacanciers. Pour cela, cela suppose de l’anticipation et certainement pas un discours confus du gouvernement en la matière comme on a pu avoir avec le Secrétaire d’Etat au Transport qui déconseillait aux Français de réserver leurs vacances, pour ensuite dire que c’était pour les départs à l’étranger. Dans ces conditions, il a raison, cela va être très compliqué pour nos concitoyens de partir à l’étranger, en revanche il est évident que nous avons besoin d’un tourisme franco-français, d’un tourisme domestique, d’un tourisme de proximité. C’est très important pour les acteurs du tourisme, sinon ce sera plus de 40 milliards d’euros de perte pour l’été et des centaines de milliers d’emplois qui seront détruits. Mais c’est surtout très important pour le moral de nos concitoyens car bon nombre ont déjà réservé leurs vacances et d’autres sont dans l’attente. Les vacances sont fondamentales pour les Français. Il faut définir les règles : quelles seront les règles de distanciation, les règles sanitaires, que peut-on faire avec un club enfants, que peut-on faire par rapport à des lieux de vie en commun, quelles seront les règles pour les sites de visite, parcs de loisirs, etc. Tout cela est fondamental et il faut vraiment s’y préparer. Aujourd’hui, c’est le flou le plus total et les acteurs du tourisme aimeraient au moins que l’on dise « vous ne serez pas ouverts avant telle date ». Cela permettrait de différer les séjours et d’éviter de repousser de quinze jours en quinze jours les réservations de nos concitoyens. C’est vraiment la demande fondamentale aujourd’hui. »

Notre actualité

voir tout >>>