Une saison en contrastes

franceinfo

France info - 25/08/2017

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 25.08.2017

Cette saison touristique a été contrastée, à l’image de la météo. Après un très beau printemps, le mois de juillet est en recul et le mois d’août est plutôt stable, avec une grande accélération des réservations sur la fin du mois d’août et sur la première semaine de septembre : +12% de réservations.

C’est entre le 4 et le 17 août que l’Hexagone a connu sa plus grosse fréquentation touristique. La saison touristique, bien que contrastée pour les restaurateurs, aura été dynamique pour Paris et les grandes villes comme Bordeaux, qui ont bénéficié de l’afflux des clientèles étrangères. Elle est également meilleure que prévue pour la Bretagne et la région PACA. Elle aura néanmoins été moins bonne qu’envisagée pour les régions rurales et les zones de montagne.

Le mois de juillet a été décevant, les réservations étaient bonnes à la fin du mois de juin mais la fréquentation était tout de même en baisse d’environ 2%, avec une baisse très marquée pour l’hôtellerie et les campings sur la façade atlantique et en Languedoc Roussillon. Selon les opérateurs, ce bilan est très différent : les campings haut-de-gamme s’en sortent très bien grâce aux nombreux services de qualité qu’ils mettent en place, à l’instar de Sunêlia.

Les stations qui amènent du contenu et de la nouveauté s’en sortent également très bien, c’est le cas de l’Aude Pays Cathare, qui tire son épingle du jeu cette année. 

Le rural banalisé et les hébergements sans service sont véritablement dans le rouge. De plus, un grand nombre de Français ont choisi de partir  l’étranger cette année.

 

Notre actualité

voir tout >>>