Une hyper concentration des séjours sur le mois d'août se profile

Publié le 03.08.2018

Cet été, il y a moins de vacanciers français en France, même si l’on observe une progression des étrangers en Ile de France.

Les réservations ont été plus tardives, avec l’effet Coupe du monde. Le mois d’août s’annonce convenable ; les réservations devraient logiquement s’accélérer, et la canicule peut encore modifier la donne : on enregistre actuellement une hausse des départs vers la montagne, la Bretagne et la Normandie.

La saison devrait être positive pour le tourisme urbain, mais la situation est plus mitigée sur le littoral : dans les stations balnéaires, l’avant -saison s’était déjà révélée un peu décevante. Par exemple, l’hôtellerie de plein-air, qui sur performait depuis plusieurs années, accuse cet été un léger retrait.

 

Notre actualité

voir tout >>>