Un été 2017 exceptionnel ?

Publié le 31.07.2017

La reprise du tourisme hexagonal est marquée par une progression des clientèles étrangères, qui se concentrent sur Paris, la Côte d'Azur et les sites hautement touristiques.

Les Français sont également plus nombreux à partir (+2,3 millions qu'en 2016). Pour autant, le mois de juillet est moins bon qu'attendu, notamment sur le littoral, où la météo est en partie responsable. On note cependant des zones qui tirent leur épingle du jeu : Paris bien sûr, le Finistère et la Bretagne en général, et dans le Languedoc-Roussillon, l'Aude Pays Cathare et le Pays basque.  Par ailleurs les professionnels font état d'une consommation touristique en baisse, les nouveaux partants français disposant d'un budget contraint.

Cette reprise n'est pas inattendue, car le tourisme progresse à l'échelle de l'Europe. Il est vrai que nous accueillons davantage d'étrangers, mais la progression espagnole est déjà 2 fois plus importante que la nôtre. Le grand défi est de mieux capter les clientèles, et d'inciter les clientèles les plus contributrices à prolonger leur séjour sur le territoire. Le tourisme a retrouvé suffisamment de dynamisme pour de nouveau créer des emplois, ce qui est une bonne nouvelle... mais sans politique gouvernementale ambitieuse, nous ne retrouverons les performances d'avant crise. Le défi se trouve là aujourd'hui.

Notre actualité

voir tout >>>