La peur des attentats n'explique pas tout

Logo - RMC Découverte ©RMC Découverte

RMC - Bourdin Direct 04/08/2016

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 04.08.2016

Le contrecoup des attentats de Paris, puis de Nice, touche fortement l'industrie touristique de notre pays... mais n'explique pas totalement la crise du secteur.

La peur des attentats explique la diminution de la fréquentation étrangère, mais en partie seulement. La réalité est plus complexe, avec une série d'incidents qui mine depuis plusieurs mois l'image de la France à l'étranger : manifestations, blocages, grèves, conflit des taxis contre les uber, touristes chinois détroussés à la sortie de leur hôtel...

A Paris, la fréquentation est en recul de 10 à 15%, mais la perte de chiffre d'afafires est plus importante: de -15% à -20% pour les hôteliers. On estime que la France mettra 2 ans à se remettre du contrecoup des attentats. Elle finira par s'en remettre bien sûr, grâce au potentiel touristique et à une image de marque construite depuis longtemps, mais dans l'intervalle, les opérateurs les plus fragiles risquent de disparaître.

-10-15% de fréq, -15-20% CA. 

Notre actualité

voir tout >>>