Tourisme : le mois d'avril à la traîne

Publié le 24.04.2018

Avril 2018 est nettement moins bon que 2017 : impact des grèves, d'une météo maussade ou contrecoup d'un printemps 2017 exceptionnel ?

Avec l'impact cumulé des grèves, l'évolution du calendrier des vacances scolaires, et la dimension "extraordinaire" début de printemps en 2017 pour le tourisme, il est difficile de faire la part des choses sur les facteurs d'explication du décrochage d'avril 2018. Les destinations les plus touchées sont celles qui sont bien positionnées à la fois sur les créneaux du tourisme de loisirs et du tourisme d'affaires. 

Il faut néanmoins rester optimiste pour le reste de la saison : les ponts de mai d'annoncent prometteurs, les réservations sont bonnes pour l'été, avec une hausse des intentions de départ et une augmentation du budget vacances.

Notre actualité

voir tout >>>