Tourisme : inquiétude autour des grèves

Publié le 20.04.2018

Sur le littoral, les hébergeurs subissent l'impact combiné des grèves SNCF et Air France, et d'une météo capricieuse au début du mois.

L'effet des grèves est fortement ressenti, notamment par les hébergeurs. Si certains clients, "bloqués", prolongent leur séjour d'une nuit ou deux, la majorité annule simplement les vacances. Au niveau national, on observe une baisse de 5 à 10% du taux d'occupation ; sur le littoral, la chute peut aller de 15% à parfois 25%.

Le mouvement touche en effet à la fois les clientèles loisirs et les clientèles affaires en séminaire.

 

Notre actualité

voir tout >>>