Quelles suites pour la grève du ferroviaire ?

Publié le 06.06.2018

Alors que la réforme ferroviaire était examinée hier au Sénat, le secteur du tourisme subit un recul important, entre des réservations en baisse et des annulations de dernière minute.

Selon les professionnels de l'hébergement, les touristes sont découragés par les grèves de la SNCF et d'Air France. Certains annulent leur déplacement, d'autres le reportent, d'autres encore choisissent de partir à l'étranger... Le recul de fréquentation se chiffre entre 2 et 4 points de moins par rapport à la même période une année sans grève. Cette baisse est encore plus marquée dans les villes qui sont positionnées à la fois sur le tourisme d'affaires et les congrès, et sur le tourisme d'agrément.

La crainte aujourd'hui est de voir le mouvement s'étendre sur la période estivale : cela ternirait durablement l'image de la France auprès de visiteurs étrangers déjà échaudés, et fragiliserait les établissements hôteliers sur le littoral.

Notre actualité

voir tout >>>