Propreté dans les villes : la désillusion des touristes

Logo - RMC ©RMC

16/03/2017 - RMC 100% Bachelot

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 13.03.2017

La France, le pays du glamour, des petits villages typiques et authentiques et de la ville-lumière... ? La réalité est souvent décevante : des villes insalubres, insécures, un environnement sale, des entrées de ville défigurées par les publicité...

La saleté des espaces urbains joue sur l'image que les touristes perçoivent d'une destination. La confrontation avec l'image "rêvée" avant la visite et la perception de la réalité tourne souvent à la désillusion.

Conscientes de ce décalage et désireuses de redorer leur image, certains villes comme Strasbourg ou Bordeaux, ou des stations touristiques comme Arcachon, Biarritz ou les Sables d'Olonne ont mis en place des politiques actives pour améliorer l'état des rues, quitte à recourir à l'amende si la pédagogie ne suffit pas.

La lutte contre l'incivilité ne fait pas tout. Toulouse en est l'exemple : malgré la volonté politique, la ville est toujours sale et donne une image vétuste. La transformation enagége par la ville pourrait bien faire bouger les lignes : le programme d'aménagement urbain, la réduction de la circulation des voitures, l'amélioration du cadre de vie permet souvent de faire évoluer les consciences.

Notre actualité

voir tout >>>