Premier bilan des mois d'été

Le téléphone sonne partie 1 - 25/08/2017

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Le téléphone sonne partie 2 - 25/08/2017

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 24.08.2017

Didier Arino invité du Téléphone Sonne sur France Inter avec David Lisnard, maire de Cannes et président du CRT Côte d'Azur et Hervé Becam, vice-président de l'UMIH.

Le mois de septembre est mieux réservé que l’an dernier. Sur la grande saison estivale, les chiffres touristiques sont en hausse au niveau national. Le printemps joue beaucoup sur cette augmentation, avec une belle progression de la clientèle française mais aussi et surtout de la clientèle étrangère qui est revenue en France.

Cette augmentation est néanmoins inégale : certains territoires et opérateurs gagnent en fréquentation, quand d’autres reculent. De plus, les parts de marché de la France diminuent régulièrement, comparées aux autres destinations mondiales. La destination France progresse moins vite que les autres, en termes de revenus, comme d’investissements : +30% de chiffre d’affaires depuis 2000, contre +80% pour l'Espagne. 

 La France connait une perte de compétitivité, les dépenses des étrangers dans l’Hexagone ne font que descendre: de 43 milliards d’euro en 2014, elles sont passées à 39 milliards à 2016. On observe parfois une inadéquation sur certains territoires entre le budget des vacanciers et les prix des opérateurs du tourisme. Les destinations qui ont trop augmenté leurs prix ont été sanctionnées puisque le budget vacances des français est en diminution. Il est en moyenne de 38€ par jour et par personne, avec des dépenses annexes et en restauration en diminution.

Cette perte de compétitivité est due aux nouveaux acteurs présents sur le marché, à une demande davantage axée sur le contenu. Le lieu ne suffit pas : expérience, services, découvertes culturelles forment le trio gagnant. Le moteur de la réussite touristique dans notre pays est l’innovation et l’investissement. Les destinations qui progressent cette année ont ajouté des produits sportifs et culturels à leur contenu. Le travail accompli depuis plusieurs années sur la région Bretagne a également porté ses fruits : elle progresse car c’est une destination de contenu. En effet, les Français ne veulent pas seulement du soleil et de la plage, ils recherchent une authenticité, du patrimoine et de la gastronomie, le tout pour un bon rapport qualité-prix. Le tourisme est de moins en moins un tourisme de masse et de plus en plus un tourisme de niche. Il se développe grâce à des concepts, tel que l’œnotourisme ou le naturisme. C’est également en créant des hébergements innovants dans les tendances du moment que le tourisme français s’améliorera. Les stations qui ont su se renouveler et évoluer telle que La Grande Motte sont des exemples que les destinations françaises doivent suivre.

Le secteur des campings haut de gamme a su particulièrement bien évoluer, avec notamment des services et de plus en plus de spas. C’est ainsi que des opérateurs comme Sunêlia sont en forte augmentation cette année : leurs logements sont réservés longtemps à l’avance et ils ne sont plus dépendants des réservations de dernière minute. Leur souci majeur est de maintenir la qualité au sein des campings.

Pour autant, même si juillet a été un mois décevant, le tourisme français va mieux. Le mois d’août a été très bon et on note une grande accélération des réservations de dernière minute : +12% de réservations sur le mois. Les métropoles comme Paris et Bordeaux sont les grandes gagnantes, à cause de la météo capricieuse. La Côte d’Azur a aussi repris des couleurs avec une augmentation de sa fréquentation. Les parcs à thèmes comme le Futuroscope et le Puy du Fou ont attiré beaucoup de monde.

Il y a donc une France à deux vitesses, avec des territoires bénéficiant d'une bonne fréquentation touristique toute l’année et d’autres en difficulté,  qui deviennent des déserts touristiques où les opérateurs du tourisme peinent à rester à niveau.

 

 

Notre actualité

voir tout >>>