Où partent les Français à Noël ?

Publié le 19.12.2014

Didier Arino revient sur les enjeux et les défis du tourisme de montagne durant cet hiver 2014.

Moins d'1 Français sur 5 part en vacances d'hiver. Les 3/4 d'entre eux partiront en France, et une majorité choisira la montagne. Si la montagne ne perd pas de parts de marché en 2014, le nombre de partants français diminue en revanche. Protourisme estime que 300 000 Français de moins ne partiront pas en hiver cette année, en raison de contraintes budgétaires et de l'absence de neige dans certaines stations. Les Alpes du Nord ont été particulièrement touchées par le ralentissement des réservations, alors que d'autres massifs s'en tirent plutôt bien.

La baisse de fréquentation sera-t-elle compensée par l'afflux de clientèles étrangères ? Rien n'est sûr. Les clientèles traditionnelles européennes sont au rendez-vous (Britanniques, Belges, Néerlandais...), mais les touristes russes sont peu nombreux, conséquence de laz chute du rouble et des tensions géopolitiques entre Russie et Occident. Les marchés émergents sont en revanche assez dynamiques, avec l'arrivée d'Indiens, Brésiliens, Australiens, qui voient encore dans la France une destination montagne de qualité, malgré la concurrence internationale. 

D'autres types de séjours ont le vent en poupe cet hiver : vacances au soleil dans les îles, ou city-breaks dans les grandes capitales européennes...

Le budget vacances d'hiver quant à lui sera en baisse, pour la 4e année consécutive. Il s'élève en moyenne à 700€ par personne, mais peut varier en fonction des destinations choisies : 900€ pour les grandes destinations de montagne, jusqu'à 1 500€ par personne pour les destinations longs courrier. 

 

Venez découvrir en exclusivité les tendances des vacances des Français en 2015 lors de notre conférence de presse annuelle, le 13 mars prochain !  

Notre actualité

voir tout >>>