Les destinations étrangères gagnent des parts de marché

Publié le 02.08.2018

Le début de l'été est mitigé pour les professionnels du tourisme français, alors que les Français sont plus nombreux à partir. Les vacanciers privilégient cette année les séjours à l'étranger.

Le secteur enregistre une diminution de 12% des réservations sur les dernières semaines. A l'effet Coupe du Monde s'ajoute la forte progression des destinations étrangères : après plusieurs années où les Français choisissaient de davantage passer leurs vacances dans l'Hexagone, on observe aujourd'hui une "envie d'ailleurs".

Certaines destinations, écartées ces derniers mois pour des raisons géopolitiques, reviennent sur le marché : c'est le cas du Maghreb, avec la Tunisie en tête. Plus généralement, la Méditerranée est très attractive cet été, avec l'Espagne et surtout le Portugal. Ces pays réussissent à offrir des rapports qualité-prix parfois plus intéressants que la France, qui perd de la compétitivité par rapport à ses voisins européens.

Une bonne nouvelle pourtant pour la France : la reprise forte de l'Ile de France, portée par la fréquentation des étrangers à Paris. Les hébergements enregistrent en ce début d'été une croissance à 2 chiffres.

 

Notre actualité

voir tout >>>