Le tourisme français en danger ?

Publié le 16.09.2016

Didier Arino est l'invité de La Quotidienne sur France 5. Il analyse le bilan touristique de la saison et évoque les enjeux du tourisme hexagonal.

La saison est loin d'avoir été catastrophique sur l'ensemble de l'Hexagone. Bien sûr, les mauvaises performances de Paris et de la Côte d'Azur, touchées par la diminution des clientèles étrangères, entraînent une baisse forte du volume des nuitées.

Pourtant, sur l'Atlantique, les beaux mois d'août et septembre ont vu le retour des clientèles néerlandaises, allemandes et espagnoles, et le Pays Basque par exemple connaît une très belle arrière-saison.

Toutefois, cette embellie ne permettra pas de rattraper le retard accumulé depuis le début de l'année, et il ne doit pas masquer les faiblesses de plus en plus structurelles du tourisme français : un manque de lits touristiques manifeste sur Paris et sur le littoral, l'absence de politique touristique construite, faiblesse de l'investissement et de l'innovation... Dans le tourisme, l'offre crée la demande et non l'inverse. Il faudrait prendre exemple sur les stratégies touristiques menées par les villes, seul secteur touristique en forte progression actuellement : Bordeaux a ainsi réussi à doubler sa fréquentation en 10 ans.

Notre actualité

voir tout >>>