Le succès des parcs d'attractions

Logo - RTL ©RTL

RTL - 03/04/2017

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 14.04.2017

Les parcs d'attraction français enregistrent de bonnes performances depuis une dizaine d'années, avec une fréquentation en hausse de 5 à 8% par an depuis 10 ans. Retour avec Didier Arino sur les raisons de ce succès.

L'année 2017 est une belle année pour les parcs d'attractions en France, avec de nombreuses célébrations, campagnes de promotions et une forte visibilité : Disneyland Paris fête ses 25 ans, le Futuroscope et Nigloland dans l'Aube leurs 30 ans, et le Puy du Fou les 40 ans de sa Cinéscénie.

La longévité de ces parcs démontre leur capacité à innover et à se renouveler. Avec le développement, pour les plus grands, d'hébergements touristiques et thématisés, ils tendent à devenir des destinations touristiques à part entière, où les visiteurs viennent passer plusieurs jours. En parallèle, ils représentent aussi des loisirs de proximité pour des clientèles modestes proches, à moins de 2h de trajet, qui permettent une alternative - économique- aux vacances.

A noter : l'efficicence des parcs français, qui obtiennent de bons résultats que leurs homologues outre-atlantique par exemple, avec beaucoup moins d'investissements.

Les parcs sont également un atout considérable pour leur territoire d'accueil, en termes de retombées financières mais aussi d'emplois. On estime ainsi que 200 000 emplois seraient générés par l'activité des parcs d'attractions en France. Le Puy du Fou, le 2e parc français, en plus des employés du Parc, crée ou aide à maintenir 4 000 emplois en Vendée.

 

En savoir plus sur notre étude sur les retombées économiques du Puy du Fou en 2013 et l'actualisation du caclcul des retombées économiques du Puy du Fou en 2016

 

Notre actualité

voir tout >>>