Le nouveau vol direct Pékin-Nice

franceinfo

France info - 2/08/2019

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 01.08.2019

Avec 2 millions de touristes chinois en France, ce marché en plein essor dispose d'un potentiel de croissance considérable, mais reste encore souvent méconnu. Rappelons que l'Europe ne représente que 16% des destinations pour les Chinois.

L'image des groupes de touristes chinois parcourant à toute allure les capitales européennes et passant d'un pays à lautre en quelques jours est de moins en moins vraie. Alors que ce type de séjour était presque exclusif il y a encore 10 ans, il concerne aujou'd'hui environ 7 séjours sur 10. Les Chinois optent davantage pour des séjours individuels, plus flexibles, en particulier les générations de trentenaires et quadragénaires aisés, emmenant leurs parents à la découverte de la France.

Ils privilégient les sites de visites incontournables - Paris, le Mont Saint Michel, les Châteaux de la Loire, la Côte d'Azur, mais souhaitent également déambuler dans les villes, , découvrir des savoir-faire comme l'oenotourisme... ces clientèles sont très intéressantes pour une destination comme la France, car elles disposent de budgets considérables, et sont très contributrices pour l'économie locale. Elles participent également du rayonnement international de destinations comme la Côte d'Azur.

Il existe une condition cependant pour séduire ce marché : s'adapter à leurs attentes et besoins spécifiques, en termes de services, de moyens de paiement... Il faut par exemple imaginer de nouveaux moyens pour présenter le patrimoine : l'angle purement architectural n'est pas parlant pour des Chinois, dont la culture est baignée de mythes et de légendes, ils ont besoin d'un supplément d'âme pour mettre en scène monuments et personnages.

 

Notre actualité

voir tout >>>