Le mois de juillet en deça des prévisions

Publié le 01.08.2018

Les perspectives pour l'été étaient bonnes sur l'avant saison, mais le bilan à fin juillet montre que les réservations sont en retard, y compris en dernière minute.

Le chiffre d'affaires des professionnels du secteur est en baisse par rapport à l'an dernier, de 4% en moyenne en province. La façade atlantique est particulièrement touchée.

Plusieurs facteurs expliquent cette tendance : tout d'abord, une reprise forte des départs vers l'étranger depuis le début de l'année. Ainsi, les Français sont plus nombreux à partir en vacances cet été, mais ce sont les destinations étrangères qui en profitent : elles attirent 1/3 des estivants, un record.

Second facteur : l'effet retard souvent associé aux grands évènements comme les JO ou la Coupe du Monde. 2 millions de vacanciers ont attendu la fin de la compétition pour réserver. Ce retard devrait cependant être rattrapé au mois d'août, puisqu'on observe déjà une accélération des réservations depuis le 25 juillet. Les prochaines semaines s'annoncent meilleures.

Notre actualité

voir tout >>>