La révolte contre le tourisme de masse

Logo - Europe1 ©Europe1

Europe 1 - 17/08/2017

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 17.08.2017

De Dubrovnik à Venise et Barcelone en passant par Bayonne, les inquiétudes des locaux vis-à-vis du tourisme sont de plus en plus visibles.

Les craintes de voir sa ville devenir un parc d'attractions ou un musée à ciel ouvert sont sources de tension entre habitants et visiteurs. Le prix des loyers explose à cause des plateformes de location comme Airbnb, les centres-villes se vident...

Ces déséquilibres ne peuvent se régler que politiquement : il faut élaborer un vrai projet de territoire, dans lequel le tourisme est une partie intégrante du développement. L'exemple bordelais est significatif : le  doublement de la fréquentation à Bordeaux en 10 ans a permis de relancer l'attracitivté économique de la ville, avec l'implantation de nouvelles entreprises, l'installation de nouveaux résidents et l'amélioration de la qualité de vie des habitants.

Notre actualité

voir tout >>>