Est-il possible de sauver la saison touristique ?

Logo - RMC Découverte ©RMC Découverte

RMC - 28-07-2020

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 28.07.2020

S'il s'agit de sauver juillet août oui, s'il s'agit de sauver l'ensemble de la saison, ce ne sera pas possible car les mois du printemps ne sont pas rattrapables. Rappelons que le tourisme représente 2 millions d'emplois directs, et autant d'emplois indirects : l'impact sur les territoires est ainsi considérable, voire catastrophique en ville.

Même s'il y a une reprise cet été, cette reprise reste faible. Le déficit provient de l'absence des clientèles étrangères, et des Français "indécis", plus nombreux que d'habitude, qui hésitent encore à partir. L'incertitude vis-à-vis des conditions sanitaires est un problème, mais c'est surtout la médiatisation autour de l'épidémie qui amplifie les phénomènes d'annulations en série, comme on a pu le voir en Mayenne et comme on commence à le voir autour de Quiberon.

Aujourd'hui, la perte pour la filière touristique dans son ensemble est estimée à 50 milliards d'euros ; mais le secteur n'est pas monolithique, la perte concerne essentiellement le transport, l'hôtellerie familiale et les prestataires en zone urbaine. En septembre, une difficulté supplémentaire risque d'apparaître pour les hôtels, puisque 60% des nuitées sont liées au tourisme d'affaires, et davantage dans des villes de congrès comme Biarritz, Cannes, Nice ou Paris a fortiori. 
 

Notre actualité

voir tout >>>