Comment va le secteur du tourisme français ?

Logo - France Inter ©France Inter

France inter - 31/07/2016

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 31.07.2016

Face aux différentes crises, le tourisme français montre de bonnes capacités de résilience.

Les réservations sont en baisse d'environ 4%, alors qu'elles étaient en avance de près de 2% en mars. Les attentats ont eu un impact négatif bien sûr, mais cette diminution est aussi due à un contexte économique défavorable, aux grèves, blocages et pénuries d'essence qui ont eu lieu au printemps. Pourtant, certains secteurs se portent bien : l'hôtellerie de plein air, les parcs à thème, ainsi que le tourisme urbain. 

La situation actuelle montre les capacités de résilience du tourisme français : la baisse est relativement limitée, malgré un fort recul constaté sur la Côte d'Azur, grâce à l'importance des clientèles françaises et européennes. 

La rentrée pourrait se révéler plus compliquée : la diminution attendue des réservations pour août et septembre serait de l'ordre de 12 à 16%! Les risques les plus importants concernent les opérateurs indépendants - notamment dans l'hôtellerie traditionnelle - et les territoires déjà fragilisés. Au-delà, les grands opérateurs, qui ont su s'adapter au marché, devraient mieux résister.   

 

Notre actualité

voir tout >>>