Comment éviter la sur fréquentation et le tourisme de masse ?

France 2 test

Publié le 05.08.2018

Dans le monde, 95% voyageurs se rendent sur 5% de la planète. En Europe, on attend environ 100 millions de visiteurs supplémentaires dans les prochaines années.

Notre-Dame de Paris, Versailles, le château de Chambord, la Cité de Carcassonne… ces sites sont parmi les plus fréquentés en France.  Pourtant, pour éviter les désagréments pour les habitants et rendre la visite des touristes plus intéressante et mémorable, il faut diminuer la sur-fréquentation… ou du moins en limiter les effets. Certains sites comme le Château de Chambord sont parvenus à fluidifier les flux en supprimant le sens de visite imposé : ainsi, chacun déambule à son rythme et les salles ne sont plus engorgées.

A plus grande échelle, il est aussi important de mieux répartir les flux : concentrer les touristes sur 20% du territoire dans des spots touristiques saturés en laissant 80% de l’Hexagone de côté ne peut être une stratégie durable.

Notre actualité

voir tout >>>