Ce que recherchent les Français cet été

Logo - Europe1 ©Europe1

2019.07.04 EUROPE 1 PARTIE 1

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 12.07.2019

Cette année, 1 million de Français de plus partira en vacances. Cette augmentation est d'autant plus marquée que beaucoup d'indécis ont privilégié l'Hexagone à la dernière minute, en raison du beau temps mais aussi de préoccupations environnementales.

Les destinations privilégiées en France se situent en façade Atlantique : la Bretagne, la Normandie, le Pays Basque, le Bassin d’Arcachon, connaissent une hausse de fréquentation. Il faut cependant souligner que depuis 10 ans les destinations Françaises avaient perdu des parts de marchés face aux destinations étrangères... L’année 2018  a marqué un record avec  1/3 des partants qui avaient choisi de passer leurs vacances à l’étranger. Cette année, l’engouement pour les destinations étrangères  diminue un peu, avec un peu moins de 30% des départs.

Alors que la mer est encore la principale attente pour 60% des vacanciers, ces derniers recherchent d’autres activités à combiner avec le balnéaire. Les vacances deviennent affinitaires et thématiques. On constate par exemple que le naturisme séduit de plus en plus avec des acteurs comme France 4 Naturisme. Les vacances sportives, attirent également. Enfin l’œnotourisme attire des touristes en quête d’authentique et de gastronomie. Carcassonne, au cœur du pays Cathare dans l’Aude accentue son offre autour de l’œnotourisme. Partout en Occitanie on constate le développement d’un tourisme thématique, notamment autour des vignobles et du vin.  C’est aussi le cas dans des régions moins touristiques : la visite de la Vigne au Cognac de la Maison Hennessy est un exemple d’activité qui intéresse les Français pendant leur séjour en Charente.

Des régions proposent aussi de plus en plus de randonnées et de balades à vélo. Le tourisme des « grands cols » attirent les visiteurs étrangers et les Français influencés par le Tour de France. La découverte des grands cols des Pyrénées est rendue possible grâce au vélo électrique. Celui-ci démocratise ce sport et le rend accessible au plus grand nombre. Ainsi il est possible de découvrir les régions avec une proximité intéressante.

Pour finir les réseaux sociaux comme Instagram ont une influence considérable sur une génération de connectés. Les photos et vidéos réalisées sont visibles par un grand nombre et mettent en lumière des destinations touristiques.

 

Pour retrouver l'interview en vidéo, c'est ici !

Notre actualité

voir tout >>>