A quand une politique touristique en France ?

M comme Maïtena sur RMC - 21/12/2017

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

RMC M comme Maïtena (B) - 21/12/2017

Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

Publié le 22.12.2017

Les touristes sont de retour en France. 47% des emplois créés dans le secteur privé entre 2010 et 2015 viennent du tourisme. Malgré une nécessité de renouveler la demande, il y a assez peu de politique touristique. La restauration est un secteur qui a été lourdement touché par la crise. Elle s’en remet seulement et ça reste compliqué pour certains établissements.

Pourtant, malgré la reprise, les Français sont toujours les mauvais élèves de la classe : mis à part Paris et la Côte d’Azur, la France est victime d’une perte d’attractivité. Depuis 2000, la France progresse moins que ses voisins et sa croissance touristique moyenne est relativement faible : on progresse de 7% quand les autres pays progressent bien mieux (70% pour les Etats-Unis et 20% pour l’Italie par exemple). Ainsi, dans les 100 millions de touristes prévus pour 2018, sont aussi comptés ceux qui sont  en transit. Au réel, les chiffres devraient donc être moins bons qu’en Espagne, où seuls les « vrais » touristes sont comptés.  

Si la France veut attirer des touristes, il faut construire et appliquer une politique touristique en prenant ce qu’il y a de positif dans l’Hexagone, en pensant innovation.

Les vacances de Noël s’annoncent plutôt bonnes en France : il y a de la neige et les réservations s’accélèrent en montagne. Les Français partent souvent quand toutes les conditions sont réunies : ils attendent d’être certains des conditions météorologiques et réservent assez tard.

Cette année, il y a un renouvellement de l’offre à la montagne, avec un nouveau Club Med. Un renouveau bienvenu car en hiver, les Français choisissent en majorité le soleil avec l’Espagne, le Portugal et la Grèce. Mais les prix de l’aérien baissent, et les destinations asiatiques sont, elles aussi, prisées.

Paris est la région la plus visitée de France, puisqu’elle attire des clientèles étrangères. La Côte d’Azur avec la Riviera est également très prisée par les touristes, ce sont des « marques monde ». Le Mont Blanc, Lourdes, Le Mont Saint Michel et Bordeaux sont des destinations connues dans le monde entier. La France est un pays marqué par une ultra-dépendance à quelques destinations spécifiques. Les villes montent et c’est notamment le cas de Bordeaux, tandis qu’il y a une baisse du tourisme rural. 

En France, nous avons besoin d’investissement touristique : l’offre créée la demande et l’investissement va nous rendre plus compétitif. La France est donc une destination touristique extraordinaire qui ne manque pas d’attractivité mais bel et bien d’innovation et de création, et c’est ce que propose notamment la chaine d’hôtellerie de plein air Sunêlia.

L’image de la France s’est améliorée avec le président Macron, mais ça ne suffit pas. Il faut réussir à drainer l’épargne vers des projets touristiques afin d’attirer des investisseurs et avoir une véritable politique touristique.

Les français veulent des expériences, ils veulent partir pour découvrir et apprendre. Profiter du soleil n’est plus leur unique souhait. Ainsi, les destinations qui progressent sont celles qui apportent du contenu, comme l’Aude Pays Cathare, le Pays Basque et la Bretagne : le tourisme culturel se développe. 

Notre actualité

voir tout >>>